Panier

Aucun produit

Gratuit Expédition
Gratuit Total

Commander

Envois gratuits* (Europe) et retours offerts (France)

Livraison offerte
Le Site Le Shop
Blazer en laine légère BG-3.1
Blazer en mesh de laine

Blazer en mesh de laine

Le blazer idéal pour l'été

La veste parfaite : élégante, légère, respirante, et infroissable.

La veste est coupée dans un mesh 100% laine ultra-aéré (dit "hopsack) de chez Vitale Barberis Canonico.

Elle est montée en semi-entoilage traditionnel, avec une toile tailleur composée de véritable crin de cheval. 

Guide des tailles

Disponibilité : En stock

395 €

Envois gratuits* (Europe) et retours offerts (France)

Envois gratuits* (Europe) et retours offerts (France)

Blazer d'été homme en mesh de laine

 
 

Pourquoi ce blazer texturé ?

S’il y a bien une pièce qui nous a été demandée maintes fois, c’est un blazer bleu !

Et ça tombe bien, parce que c’est ce dont je rêvais depuis un an : une pièce habillée pour porter avec des chemises formelles.

Mais dans une matière travaillée, pour ne pas donner l’impression d’une veste de costume dépareillée et portée en guise de blazer.

Mais surtout rien d’exubérant… cette pièce devait être un vrai investissement de style dans le temps.

Nous sommes donc retournés chez Vitale Barberis Canonico, en Italie à Biella. C’est la plus vieille filature au Monde, encore en activité après 300 ans.

Un mesh 100% laine de chez Vitale Barberis Canonico

Ce tissu 100% laine, tissé « hopsack » en léger relief, et mouliné dans des tons de bleu marine / bleu roi qui vous transportent en vacances, m’a tout de suite convaincu.

La laine a de nombreux avantages par rapport au coton :

  • La laine est thermorégulante, c’est une fibre qui emprisonne naturellement l’air,
  • Le tissage est très aéré : la matière « respire » bien plus qu’une laine classique,
  • Ce mesh ne se froisse pas (c’est vraiment bluffant),
  • La laine ne garde pas la sueur et n'absorbe pas les odeurs, car la fibre ne se mouille presque pas.

La fameuse boutonnière milanaise

Passionné de culture tailleur, j’ai souhaité une boutonnière milanaise.

C’est un détail rarissime en prêt-à-porter, qui ne peut être fait qu'à la main. Mais c’est surtout une finition extrêmement raffinée et élégante.

À une époque où les costumes devaient durer le plus longtemps possible, les boutonnières soumises aux frottements devaient être renforcées : la boutonnière milanaise était née.

Pour l'anecdote, le nom vient de « La Milanese » qui était la marque du fil épais et rigide utilisé pour sa réalisation. La marque de fil n’existe plus, mais le nom est resté.

C’est donc un vrai morceau de tradition du fait-main que vous aurez sur le revers !

Un montage en semi-entoilage traditionnel

L’entoilage est la couche qui donne à la veste sa forme, sa tenue et son tombé.

Véritable ossature, il s’agit d’une toile souple et respirante, composée de fils de crin de cheval (également naturellement respirant).

Les avantages d'un semi-entoilage sur les thermocollés classiques sont indiscutables :

  • uniquement cousu, le plastron accompagne le mouvement,
  • le blazer traverse bien mieux les années (adieu les bulles en sortant du pressing),
  • souple, respirant, l’entoilage est très confortable,
  • le roulé de revers se pose délicatement sur la poitrine (rien à voir avec un roulé écrasé au fer à repasser ou au rouleau à pâtisserie).

Des finitions sartoriales (que du haut de gamme, pas d’amalgame)

Nous avons inclus de nombreux détails (qui n'en sont pas) :

  • Poche poitrine "barcheta" avec un léger arrondi (qui signifie « petit bateau »). C’est un twist très italien que j’aime beaucoup. 
  • Salières au niveau des aisselles : ces renforts de doublure protègent le tissu extérieur de la transpiration. 
  • Intérieur semi-doublé pour plus de légèreté, gansé pour un rendu net et pour protéger la trame. 
  • Et bien entendu une qualité des coutures et des finitions tailleur, réalisées dans notre atelier en Roumanie spécialisé dans le vestiaire formel pour l’industrie du luxe.

Les « kissing buttons » en corne

Petit détail poétique : les « kissing buttons » aux manches se chevauchent très subtilement. Notre clin d’œil à Naples.

Et bien entendu les boutons sont en corne.

Des retouches faciles

On a beaucoup hésité avec des boutonnières ouvertes. Mais les retouches des longueurs de manches auraient été trop compliquées (démontage de l’épaule par le haut).

Avec des boutonnières fermées, le retoucheur pourra très facilement retoucher la longueur de la manche par le bas (plus économique).

On peut également rallonger les manches de près de 3 cm. Et bien entendu, longueur de veste et cintrage peuvent aussi se retoucher.

Bien entendu, de nombreuses poches

Au-delà du caractère infroissable, on a beaucoup tenu au côté pratique avec trois poches extérieures, et trois poches intérieures, dont une sous la ligne de cintrage pour votre téléphone portable : aucun risque de déformer la coupe.

Les poches comportent des demi-lunes qui protègent les coutures des déchirures.

Enfin, la poche poitrine est cousue dans la parmenture en laine, et non directement dans la doublure. C’est un renfort supplémentaire.

Remarque : ne soyez pas étonné de retrouver un fil de bâti blanc sur la milanaise, les pans arrières, et sur les poches extérieures. Ce fil est là pour protéger le blazer lors de sa confection et son transport. Coupez simplement les fils avec un petit ciseau (pas de couteau à beurre).

Une coupe ajustée, à la fois précise et confortable

Nous avons fait mettre au point une coupe relativement ajustée, plutôt courte que longue, et qui élance visuellement votre silhouette.

  • La manche s’emboîte assez haut avec la poitrine, pour donner du confort et de la liberté au mouvement (vous n’êtes pas un Playmobil).
  • Le dessin de l’épaule est quant à lui simple et léger, avec peu de padding (= le rembourrage habituel des épaules) : on parle d’épaules napolitaines.
  • Et les influences italiennes se manifestent également sur les pans assez arrondis de la veste.

Comment le blazer taille-t-il ?

Le blazer taille normalement : prenez votre taille habituelle ! C’est peut-être la phrase que j’écris le plus souvent, mais vraiment, il n’y a pas de surprise au niveau de la coupe : faites-vous confiance.

Petit rappel sur les équivalence : XS (44), S (46), M (48), L (50), XL (52) et XXL (54). Et le guide des tailles est en haut de la page.

Et l'entretien ?

C'est très simple. Évitez de mettre trop d’objets dans vos poches (portefeuille, liasses de billets, boules de pétanque), et passez par le pressing aux premières feuilles d'automne.

Idéalement, stockez le blazer sur cintre avec le bouton ouvert. Cela suffit largement à lui rendre son tombé si vous l’avez écrasé au fond d’un sac (ce qui n’est pas très gentil). Pas besoin de housse, laissez la laine respirer.

Bien entendu, lui donner de l'amour va de soi.

Intégrez facilement le blazer à vos tenues

Porter ce blazer n’a rien de compliqué : comme vous le savez, le bleu va avec quasiment toutes les couleurs de votre vestiaire. C’est super intuitif.

Décontracté (Jérémy, à gauche)

L’association avec un pull fonctionne très bien, même en l’absence de chemise. La tenue est complétée par des desert boots qui rappellent la couleur du pull.

Vraiment à la cool (Alexandre, à droite)

Jouez sur les tee-shirts, à condition que leurs cols ne soient pas trop évasés. Le tout est de rester sur des couleurs sobres.

Et ici, les sneakers blanches servent de rappel avec le tee-shirt.

Et lâchez-vous sur des tenues élégantes

La longueur est adaptée à un port dépareillé (jean, chino, pas de soucis) ! Jouez la carte de l'élégance.

Élégant (Florian, à gauche)

Florian, flegmatique comme jamais, s’appuie sur trois des grandes couleurs du vestiaire masculin : le beige, le bleu et le blanc. Et bien entendu, ses habituelles cravates.

Prêt pour l’aperitivo (Luca, à droite)

Si, comme Luca, vous êtes plutôt du genre Riviera, retenez qu’un tel blazer bleu se marie bien avec un pantalon clair.

Avec un camaïeu de nuances de bleu, tout s'harmonise, même le pantalon blanc qui est pourtant une pièce forte.

À voir
Dans la même collection

  • Sneakers mid claires...

    Texturées et polyvalentes

    • 39
    • 40
    • 41
    • 42
    • 43
    • 44
    • 45
    247 €
  • Chemise en lin rayée...

    La chemise de l'été

    • XS
    • S
    • M
    • L
    • XL
    • XXL
    115 €
  • Chemise en lin...

    L'autre chemise de l'été

    • XS
    • S
    • M
    • L
    • XL
    • XXL
    115 €
  • Jean gris strech

    Un confort sans compromis

    • 26
    • 27
    • 28
    • 29
    • 30
    • 31
    • 32
    • 33
    • 34
    • 35
    • 36
    95 €